Qu’on le veuille ou non, les réseaux sociaux font bien partie de nos vies. Ces temps-ci, comme je suis en télétravail, j’ai dû remplacer le small-talk avec les collègues par autre chose, comme regarder des stories sur Instagram. Et mes photos et vidéos préférées sont celles d’animaux, particulièrement de bébés animaux. Pour la petite histoire, la photo en en-tête en est une que j’ai prise l’an dernier, au marais Réal-D.- Carbonneau. Quand la photo a été prise, j’étais avec des amis et nous avons passé une bonne demi-heure, assis dans la garnotte, à regarder la petite famille vivre sous nos yeux. Et c’est un des plus beaux moments que j’ai vécu en 2019. Comme je ne suis pas capable de juste vivre un bon moment sans me poser 1012 questions, je me suis demandé pourquoi les bébés animaux nous font autant d’effet.

Bien sûr, si j’écris sur le sujet, c’est que j’ai trouvé une réponse à la hauteur de ma curiosité! En anglais et en français, l’émotion qu’on vit quand on voit quelque chose de cute n’a pas de nom. Aussi, ce qu’on trouve cute respecte habituellement trois critères de base: avoir de grands yeux, un petit nez et être de forme arrondi. Ce sont des caractéristiques qui sont retrouvées chez les bébés humains, d’où notre attirance vers des animaux (ou même des objets) qui présentent ces caractéristiques. Ce ne serait donc pas un hasard si les oursons en peluche sont aussi charmants!

Les gens qui seraient plus empathiques ressentiraient aussi plus les émotions positives reliées à la vision du cute. C’est ici que la théorie du Kama Muta intervient. Basé sur la théorie des modèles relationnels, le Kama Muta fait référence à la composante « communal sharing » de ce modèle. Cette composante comprend nos relations familiales, amoureuses ou d’amitié qui reposent sur la confiance, l’unité, la proximité et la gentillesse. Et ces relations nous font ressentir des émotions positives. L’émotion Kama Muta serait atteinte quand ces émotions sont intensifiées, devant une situation dite cute. L’émotion serait aussi caractérisée par certaines manifestations physiques: une sensation de chaleur dans la poitrine, la chair de poule, les yeux humides, une boule dans la gorge, le réflexe de porter sa main au coeur et de laisser échapper un «awwwww».

L’état dans lequel nous plonge le Kama Muta nous amène à avoir plus de compassion et est un état très positif que nous cherchons à vivre et à partager avec nos proches. Le fait de ressentir ces émotions en voyant des images de bébés animaux voudrait dire qu’on humanise l’animal en question. Un peu comme pour un bébé, on veut en prendre soin, le flatter, le nourrir et le protéger. En plus de vivre le moment nous-mêmes, on peut ressentir les mêmes émotions en voyant une autre personne les vivre directement. Par exemple, si on regarde un vidéo où un gardien de zoo est attendri en nourrissant un bébé tigre, nous allons nous aussi ressentir les mêmes émotions positives. De la même façon, nous percevons les animaux qui interagissent comme étant plus cutes que ceux qui sont seuls, sans interaction.

Donc, ce qu’on dit être cute est tout ce qui réveille chez nous un sentiment de compassion, de besoin de prendre soin et c’est ce qui nous remplit le coeur de chaleur, de joie et de légèreté. En ces moments difficiles, regardons des vidéos de bébés animaux pour notre santé émotionnelle, mais aussi pour développer notre compassion envers notre prochain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s